Du Lundi au Vendredi de 8h à 12h et de 14h à 18h30.

 
Route du Barrage, ZI Fluviale CNR, 38121 Reventin-Vaugris

Aides financières achat d'un récupérateur d'eau de pluie


68 vues

Installer un récupérateur d'eau de pluie chez soi est une démarche écologique et économique. En effet, elle permet de réduire sa consommation en eau potable, tout en réalisant des économies sur sa facture d'eau. Cependant, l'achat et l'installation de ce dispositif peuvent représenter un coût important. Heureusement, il existe diverses aides financières permettant d'alléger cette dépense.

 

Le taux réduit de TVA

 

Les équipements de récupération d'eau de pluie bénéficient d'un taux réduit de TVA à 10%. Cette aide concerne aussi bien l'achat du matériel que les frais liés à son installation par un professionnel. Toutefois, pour être éligible au taux réduit de TVA, le logement concerné doit constituer votre habitation principale ou secondaire, et être achevé depuis plus de deux ans. Vous devez également respecter certaines conditions concernant la capacité minimale du récupérateur (300 litres) et l'utilisation de l'eau collectée (arrosage, lavage, toilettes…).

 

cupérateurs d'eau de pluie concernés par le taux réduit de TVA

 

Pour profiter de cet avantage fiscal, il convient de choisir un récupérateur d'eau de pluie répondant aux critères suivants :

 

  • Une capacité minimale de 300 litres
  • L'eau collectée doit être utilisée pour des usages non alimentaires : arrosage, lavage, toilettes…
  • L'installation doit être réalisée par un professionnel qualifié.

 

Aides des municipalités et des régions

 

Certaines municipalités ou régions proposent des aides financières pour encourager l'achat et la mise en place d'un dispositif de récupération d'eau de pluie. Ces aides peuvent prendre différentes formes : subventions, prêts à taux zéro, exonérations fiscales… Elles sont généralement accordées sous conditions de ressources et concernent principalement les ménages aux revenus modestes. Pour connaître les aides disponibles dans votre commune ou votre région, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre mairie ou du conseil régional.

 

Exemples d'aides locales

 

Voici quelques exemples d'aides proposées par certaines villes ou départements :

 

  • Aide aux travaux "développement durable" : cette subvention cible les équipements permettant de valoriser les ressources naturelles, tels que les récupérateurs d'eau de pluie. Le montant de l'aide varie selon les villes et peut aller jusqu'à plusieurs centaines d’euros.

 

  • Prêt à taux zéro développement durable : ce dispositif permet de financer l'achat d'un équipement de récupération d'eau de pluie sans payer d’intérêts.

 

  • Exonération de la taxe d'aménagement : certaines communes proposent une exonération partielle ou totale de cette taxe pour les projets intégrant un récupérateur d'eau de pluie.

 

Les aides de l'Agence nationale de l'habitat (Anah)

 

L'Anah propose des subventions destinées à financer des travaux visant à améliorer le confort et la performance énergétique des logements. Parmi les équipements éligibles figurent les installations de récupération d'eau de pluie. Toutefois, l'octroi de ces aides est soumis à des conditions de ressources et concerne principalement les propriétaires occupants aux revenus modestes ou très modestes.

 

Conditions d'éligibilité aux aides de l'Anah

 

Pour bénéficier d'une aide financière de l'Anah, vous devez remplir les critères suivants :

 

  • Être propriétaire occupant d'un logement de plus de 15 ans.
  • Avoir des ressources inférieures aux plafonds fixés par l'Anah.
  • Le montant des travaux doit être supérieur à 1500 € HT et avoir pour objectif l'amélioration de la performance énergétique du logement.

 

Les aides de l'Anah sont cumulables avec d'autres dispositifs tels que le taux réduit de TVA ou les aides locales. Il est donc recommandé de se renseigner auprès de cette agence pour connaître les subventions et aides possibles auxquelles vous pourriez avoir accès.

 

Les éco-prêts à taux zéro (éco-PTZ)

 

L'éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt destiné à financer des travaux d'amélioration de la performance énergétique des logements. Les installations de récupération d'eau de pluie peuvent être éligibles à ce dispositif sous certaines conditions :

 

  • Le logement doit être construit avant le 1er janvier 1990.
  • L'installation doit être réalisée par un professionnel qualifié.
  • Les travaux doivent concerner au moins deux catégories d'actions, parmi lesquelles figurent l'installation d'un système de récupération d'eau de pluie.

 

N'hésitez donc pas à vous renseigner sur l'éco-PTZ pour bénéficier d'une aide supplémentaire lors de l'achat et de l'installation d'un récupérateur d'eau de pluie.

 

En résumé : quelles sont mes options ?

 

Plusieurs aides financières existent pour faciliter l'acquisition et la mise en place d'un système de récupération d'eau de pluie :

 

  1. Le taux réduit de TVA à 10%
  2. Les subventions et aides locales proposées par les municipalités et les régions
  3. Les subventions de l'Anah pour les ménages aux revenus modestes
  4. L'éco-prêt à taux zéro pour financer des travaux d'amélioration de la performance énergétique.

 

Afin de déterminer quelles aides correspondent le mieux à votre situation, il est essentiel de se renseigner auprès des organismes concernés et de ne pas hésiter à demander plusieurs devis pour comparer les offres et faire le meilleur choix.

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site créé grâce à La SG

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.