Du Lundi au Vendredi de 8h à 12h et de 14h à 18h30.

 
Route du Barrage, ZI Fluviale CNR, 38121 Reventin-Vaugris

Faut-il vider son récupérateur d’eau de pluie l’hiver ? Conseils et Astuces


22 vues

Comment et pourquoi vider son récupérateur d'eau de pluie l'hiver ?

Vous avez un récupérateur d'eau de pluie ou envisagez d'en installer un ? Utiliser l’eau de pluie est une excellente façon d'économiser l'eau potable comme pour arroser votre jardin !

 

Mais à l'approche de l'hiver, les températures pouvant descendre en dessous de zéro, le risque de gel devient un enjeu majeur car cela peut endommager votre cuve.


Alors que faire de votre récupérateur d'eau de pluie quand l'hiver arrive ? Faut-il le vider pour éviter qu'il ne gèle et ne se détériore ? Existe-t-il des alternatives à la vidange du récupérateur d’eau de pluie ? Et si oui, lesquelles ?

Pourquoi vider son récupérateur d’eau de pluie ?

La vidange d'un récupérateur d'eau de pluie en hiver est essentielle pour maintenir sa fonctionnalité et prolonger sa durée de vie. Cette pratique prévient les dommages tels que les fissures et éclatements causés par le gel de l'eau. Pourquoi ?

Les risques de gel

Le facteur clé à considérer est la température extérieure. 

En hiver, dans les régions où les températures hivernales descendent en dessous de 0°C, il est important de vider le récupérateur d'eau de pluie avant les premières gelées. 

 

En effet, en gelant, l’eau peut causer des dommages, comme des fissures ou même la rupture de votre cuve. Vidanger le réservoir peut prévenir ces risques.

Dans les régions aux températures plus douces, il est possible de se dispenser de cette vidange, à condition de prendre des mesures pour isoler la cuve du froid.

Faut-il vider votre récupérateur d'eau de pluie en hiver ?

La nécessité de vider votre récupérateur d'eau de pluie en hiver dépend du type de système de récupération que vous utilisez et de la sévérité du climat dans votre région :

 

  • Les récupérateurs hors-sol rigides

Les récupérateurs d'eau hors-sol sont vulnérables au gel et aux fortes chaleurs. Voici quelques étapes à suivre pour éviter les dommages en hiver : 

  1. Vider la cuve de son eau. Le premier risque est que la vanne se dilate et devient inutilisable en cas de gel de l'eau contenue dans la cuve.

  2. Déconnecter la cuve du système de collecte d'eau de pluie. Il est important de fermer le collecteur et de laisser les vannes ouvertes.

  3. Démonter les accessoires du récupérateur, tels que le robinet, le filtre, la pompe, etc. pour les nettoyer et les ranger à l'abri du gel.

  4. Isoler le réservoir d'eau pour le protéger du froid. 

De plus, l'eau de pluie peut stagner dans les citernes rigides en hiver, favorisant la prolifération de bactéries et la formation de dépôts. Cette eau peut devenir impropre à l'usage, et les dépôts peuvent obstruer les filtres. C’est pourquoi la vidange est essentielle pour ce type de récupérateur.

 

  • Les citernes souples

Les citernes souples de récupération d’eau de pluie sont particulièrement adaptées pour résister aux conditions extrêmes, hiver comme été, sans être vidangées. 

Fabriquées en PVC armé, elles peuvent supporter des températures allant de -30° à +70°C, ce qui les rend idéales pour une utilisation en extérieur tout au long de l'année.

Elles sont également plus résistantes car elles s'adaptent à la dilatation de l'eau sans se fissurer, ce qui signifie qu'elles n'ont pas besoin d'être vidées pendant l'hiver.

Leur conception opaque et étanche empêche également le développement d'algues et de moisissures, garantissant une eau propre et sans odeur, sans contamination extérieure.

Enfin, l'absence d'évaporation permet de conserver un volume constant d'eau sur de longues périodes.

 

  • Les récupérateurs enterrés

Les récupérateurs enterrés sont moins exposés au gel car la terre qui les entoure les protège, mais leur installation est plus coûteuse que les autres solutions disponibles.

En général, elles ne nécessitent pas de vidange en hiver, sauf si vous habitez dans une région avec des températures hivernales extrêmement basses.

Comment protéger votre récupérateur d’eau de pluie l’hiver ?

Il est essentiel de prendre quelques mesures de précautions pour protéger votre récupérateur d'eau de pluie pendant l'hiver.

Choisissez un emplacement idéal

Pour commencer, placez votre récupérateur dans un endroit abrité, ensoleillé et sec. Cela réduit l'exposition aux températures extrêmes et à l'humidité.

Utilisez des matériaux isolants

Recouvrez votre récupérateur avec des matériaux isolants pour maintenir une température stable à l'intérieur du réservoir. Vous pouvez, par exemple, utiliser du foin, du polystyrène, des couvertures ou des bâches.

Prévoir un espace pour la dilatation

Une autre méthode consiste à laisser un espace vide suffisant dans le réservoir. Cela permet à l'eau de se dilater sans risque d'éclatement.

Maintenir sa citerne souple pleine

Il existe une alternative à l’espace vide lorsque vous disposez d’une citerne souple. En effet, il est conseillé de maintenir la cuve aussi pleine que possible. Cela préserve une certaine inertie thermique, aidant à protéger la citerne contre les effets du gel.

Il est cependant recommandé de protéger les vannes contre le gel, de débrancher les tuyauteries aériennes et de régler la position hiver/été de vos collecteurs filtrants.

Comment utiliser l'eau de pluie en hiver ?

Même en hiver, plusieurs utilisations de l'eau de pluie récupérée demeurent. Vous pouvez, par exemple, arroser vos serres ou plantes intérieures ou utiliser l’eau de pluie pour nettoyer vos surfaces intérieures et extérieures.

Utiliser de l’eau de pluie en hiver pour arroser vos serres et plantes d’intérieur

Pendant l'hiver, les plantes d'intérieur continuent de nécessiter un arrosage régulier, et les serres peuvent accueillir des cultures qui bénéficient d'une humidité constante. 


L'eau de pluie, naturellement douce et pauvre en minéraux, est idéale pour l'irrigation des serres et des plantes d'intérieur.

Utiliser l’eau de pluie pour le nettoyage extérieur

Vous pouvez utiliser l'eau de pluie pour nettoyer à l’extérieur de votre maison, comme par exemple : 

  • laver les véhicules

  • Le nettoyage : allées, terrasses, gouttières, murs, meubles de jardin, outils et fenêtres.

Utiliser de l’eau de pluie pour alimenter vos toilettes

L'eau de pluie peut également être utilisée pour alimenter les toilettes. Cela permet de réduire la consommation d'eau potable et de faire des économies. Il est cependant essentiel de respecter la réglementation en vigueur pour éviter tout risque sanitaire.

Conclusion

Il faut retenir qu’en prévision de l'hiver, il est essentiel de prendre certaines mesures pour protéger votre récupérateur d'eau. 

 

Si vous disposez d’une cuve rigide, videz-la entièrement pour prévenir les éventuelles fissures ou ruptures dues au gel. 

Si vous disposez d’une citerne souple, alors il ne sera pas nécessaire de vider votre récupérateur d’eau, mais simplement de le protéger avec des matériaux isolants.

Simplifiez-vous la vie et découvrez nos citernes souples de récupération d'eau de pluie résistantes au gel ! Prenez contact avec Citerpack pour trouver la solution la plus adaptée à vos besoins et faire le meilleur choix, que vous soyez un professionnel ou un particulier.

FAQ

Dois-je vider mon récupérateur d'eau en hiver ?

Si vous disposez d’une citerne souple, il n'est pas nécessaire de vider votre récupérateur d'eau en hiver, car celle-ci résiste aux températures extrêmes. Pensez à protéger les vannes et tuyauteries du gel en les isolant et en débranchant les tuyauteries aériennes. 


Pour les citernes rigides, il est nécessaire de vider la cuve, de déconnecter le système de collecte, de démonter et ranger les accessoires, puis isoler le réservoir avec une bâche ou un autre isolant adapté.

Comment protéger mon récupérateur d'eau du froid et du gel ?

Les citernes souples sont conçues pour résister aux températures extrêmes, vous pouvez donc laisser la citerne pleine pour maintenir une inertie thermique. Cependant, il faut isoler les vannes et les tuyauteries pour éviter le gel. 


Pour un récupérateur d'eau rigide, plusieurs mesures sont nécessaires. Videz le récupérateur avant l’hiver et laissez le robinet ouvert, isolez les tuyaux avec des matériaux isolants pour prévenir les dommages causés par le gel.

Quels risques si je ne vide pas mon récupérateur d'eau en hiver ?

Si vous ne videz pas votre récupérateur et ne le protégez pas correctement, l'eau peut geler et causer des fissures ou des ruptures dans la citerne et les tuyauteries.

À partir de quelles températures faut-il vider le récupérateur d'eau ?

Il n'est généralement pas nécessaire de vider les citernes souples en hiver, même à des températures aussi basses que -30°C, car celles-ci sont résistantes aux températures extrêmes. 

Pour un récupérateur d’eau de pluie hors-sol, à l’approche de températures négatives, il est crucial de vider la cuve et de laisser le robinet ouvert afin de prévenir tout dommage lié au gel, comme un éclatement de la cuve.

Comment conserver l'eau dans un récupérateur d’eau ?

Pour conserver l’eau dans une citerne souple, aucune action n'est nécessaire. Les poches protègent l’eau de l'air et de la lumière, empêchant le développement d'algues et de micro-organismes. N’oubliez pas d’installer un filtre à l’entrée de la citerne afin de bloquer les débris de la toiture. 

Pour conserver l'eau dans un récupérateur rigide, utilisez un couvercle opaque et hermétique pour bloquer l’air et la lumière afin d’empêcher la prolifération d’insectes. Installer un filtre pour éliminer les impuretés de l’eau. Enfin, nettoyez régulièrement votre récupérateur d’eau.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site créé grâce à La SG

Connexion