Du Lundi au Vendredi de 8h à 12h et de 14h à 18h30.

 
Route du Barrage, ZI Fluviale CNR, 38121 Reventin-Vaugris

Est-ce que l'eau de pluie est potable ? Découvrez les risques et solutions


24 vues

Est-ce que l'eau de pluie est potable : guide et précautions

L'eau de pluie est une ressource naturelle abondante et gratuite. Mais est-ce que l’eau de pluie est potable ? Peut-on la consommer sans risque pour la santé ? 

En France, la réponse est non : la consommation d'eau de pluie, que ce soit pour boire, se laver ou faire la vaisselle, est strictement interdite. Cette interdiction s'appuie sur des raisons sanitaires, car l'eau de pluie peut contenir divers contaminants, comme des polluants atmosphériques et des bactéries.

Cependant, il existe de nombreuses utilisations autorisées de l'eau de pluie tout en préservant votre sécurité. Découvrez les raisons pour lesquelles l’eau de pluie n’est pas potable, ses dangers potentiels et les précautions à prendre pour utiliser cette ressource de manière intelligente et sécurisée.

L'eau de pluie est-elle potable ?

De plus en plus de personnes utilisent l'eau de pluie pour des tâches domestiques comme arroser le jardin ou remplir les chasses d'eau des toilettes. Cette pratique est devenue populaire, surtout pour économiser l'eau potable en période de sécheresse. Cependant, l'eau de pluie n'est pas potable pour l'être humain. Pourquoi ?

Selon le Ministère de la Santé, l'eau de pluie contient souvent des niveaux de contamination microbiologique et chimique qui dépassent les normes de qualité de l'eau potable. 

En raison de ces risques, la loi française interdit l'utilisation de l'eau de pluie pour boire ou cuisiner et ne permet pas son mélange avec le réseau d'eau potable. Ces mesures visent à garantir que l'eau consommée par la population soit exempte de contaminants dangereux.

Quels polluants peuvent se trouver dans l'eau de pluie ?

Si l'eau de pluie semble pure à première vue, elle peut en réalité être contaminée par divers polluants tout au long de son cycle de vie, notamment en ruisselant sur les toitures, en étant mal stockée ou tout simplement en traversant l’atmosphère.

Les polluants atmosphériques : particules fines et gaz

Lors de son passage dans l'atmosphère, l'eau de pluie peut capter des particules fines ainsi que des gaz comme le dioxyde de soufre et le dioxyde d'azote. Ces polluants proviennent principalement des émissions industrielles et des gaz d'échappement des véhicules.

Les contaminants des toitures : métaux et matières organiques

Quand l'eau de pluie est collectée sur les toits, elle peut se contaminer avec :

  • Des mousses et lichens : ces organismes se développent souvent sur les toitures et peuvent se retrouver dans l'eau de pluie.

  • Des métaux lourds : des matériaux de toiture comme le plomb et le zinc peuvent contaminer l'eau.

  • Des pesticides et herbicides : les produits chimiques utilisés en agriculture peuvent également affecter la qualité de l'eau de pluie.

Quels sont les risques microbiologiques de la pollution de l'eau de pluie ?

La contamination microbiologique de l'eau de pluie est un souci majeur car elle peut transporter des bactéries, des virus ou encore des parasites, posant des risques pour la santé.

  • Bactéries : Les bactéries comme E. coli et Salmonella peuvent être présentes dans l'eau de pluie entraînant des risques de maladies gastro-intestinales​.

  • Virus : L'eau de pluie peut également contenir des virus, augmentant le risque de transmission de maladies virales​.

  • Parasites : Des parasites comme Giardia et Cryptosporidium peuvent infecter l'eau de pluie, causant des infections intestinales graves​.

L'impact de la pollution sur l'eau de pluie

La pollution environnementale affecte aussi l'eau de pluie, rendant son utilisation risquée pour la consommation humaine. 

Les contaminants présents peuvent provenir de sources industrielles, agricoles ou des matériaux de toiture, incluant des métaux lourds et des produits chimiques.

L’impact du changement climatique sur la qualité de l'eau de pluie

En plus des polluants mentionnés, les effets du changement climatique peuvent également avoir un impact significatif sur la qualité de l'eau de pluie :

  • Pluies torrentielles : elles augmentent le ruissellement sur les surfaces imperméables, entraînant plus de polluants dans l'eau de pluie.

  • Sécheresses prolongées : elles concentrent les polluants dans l'eau de pluie restante, augmentant les niveaux de contaminants.

  • Augmentation de l'acidité : l'absorption accrue de dioxyde de carbone rend l'eau de pluie plus acide, ce qui peut libérer des substances nocives.

Ces facteurs aggravent la pollution de l'eau de pluie, la rendant encore moins potable.

Comment peut-on utiliser l'eau de pluie en toute sécurité ?

L’utilisation de l'eau de pluie nécessite de prendre des précautions spécifiques lors de sa collecte et de son stockage. Son utilisation est généralement recommandée dans certains cas d’usages.

Quelles sont les bonnes pratiques pour la collecte et le stockage de l'eau de pluie ?

  • Utilisation de matériaux non toxiques : pour collecter l'eau de pluie de manière sécurisée, utilisez des cuves conçues avec des matériaux non toxiques, comme les cuves Citerpack. Ces cuves empêchent la contamination par des produits chimiques nocifs.

  • Protection contre les débris : protégez vos cuves contre les insectes et les débris en utilisant des filtres et des grillages.

  • Stockage à l’abri du soleil : stockez les cuves à l'abri de la lumière pour prévenir la croissance d'algues et de bactéries.

Quelles sont les applications recommandées pour l'eau de pluie ?

De nombreuses applications, parfois méconnues, permettent de tirer pleinement parti de cette ressource précieuse en toute sécurité. Découvrez des usages recommandés pour profiter des bienfaits de l'eau de pluie.

Arroser son jardin

L'eau de pluie est idéale pour arroser les plantes, car elle est douce et ne contient pas de minéraux comme le calcium et le magnésium qui peuvent s'accumuler dans le sol.

Laver sa voiture

L'eau de pluie est moins calcaire que l'eau du réseau, ce qui évite les traces sur la carrosserie et les vitres des voitures après le nettoyage.

Utilisation domestique (toilettes, lavage des sols)

L'eau de pluie peut être utilisée pour alimenter les chasses d'eau et pour le lavage des sols. Il est cependant nécessaire de respecter certaines normes de sécurité pour l’utiliser en toute sécurité.

Quelles différences entre une citerne d'eau de pluie et une citerne d'eau potable ?

Les citernes d'eau de pluie et d'eau potable diffèrent principalement par leur traitement et leur usage

  • Les citernes d'eau de pluie ne nécessitent pas de traitement complexe et servent principalement pour des usages non alimentaires. 

Les citernes d'eau potable doivent répondre à des normes strictes de qualité et de traitement.

Quelles mesures prendre pour prévenir la contamination après la collecte ?

Si l'eau de pluie présente de nombreux avantages, il est essentiel de prendre certaines précautions pour éviter sa contamination après la collecte. En effet, la qualité de l'eau peut se dégrader si elle n'est pas stockée et entretenue correctement.

Nettoyage régulier des cuves et des gouttières

Nettoyez régulièrement les cuves et les gouttières pour prévenir l'accumulation de débris et de matières organiques.

Vérification des systèmes de filtration

Nettoyez régulièrement les cuves et les gouttières pour prévenir l'accumulation de débris et de matières organiques.

Surveillance de la qualité de l'eau

Existe-t-il des normes réglementaires pour l'eau de pluie ?

Au-delà de la question de la qualité de l'eau de pluie, des réglementations en vigueur encadrent clairement les usages autorisés de l'eau de pluie et les obligations des propriétaires.

Normes régionales et nationales

Des normes régionales et nationales dictent les conditions de collecte, de stockage et d'utilisation de l'eau de pluie pour assurer une utilisation sûre de celle-ci. Il est nécessaire de s’informer sur ces normes avant l’installation de son récupérateur d’eau

Réglementations spécifiques pour l'usage intérieur

L'arrêté du 21 août 2008 précise les conditions d'utilisation de l'eau de pluie à l'intérieur des habitations. 

L'eau peut être utilisée à l’intérieur de votre domicile pour certaines tâches, à condition d'être filtrée correctement et doit nécessairement être séparée du réseau de distribution d'eau potable.

Quelles sont les responsabilités des propriétaires ?

Les propriétaires qui exploitent l’eau de pluie à l’aide d’un récupérateur d’eau, au sein de leur habitation, ont des obligations légales à respecter concernant les installations, la maintenance et un contrôle sanitaire de l’eau.

Installation de systèmes de traitement appropriés

L'installation doit inclure une cuve, un filtre et un système de trop-plein pour gérer les excès d'eau.

Séparation des réseaux d’eau potable et d’eau de pluie

Le système doit être clairement séparé du réseau d'eau potable pour éviter toute contamination croisée, pour des raisons de sécurité sanitaire individuelle et collective.

Vérification du système de collecte

Le nettoyage des filtres et la vérification des dispositifs de sécurité, comme les systèmes de trop-plein, doivent être réalisés régulièrement tous les 6 à 12 mois.

Contrôle de la qualité de l’eau de pluie

Des tests réguliers de la qualité de l'eau doivent être effectués pour vérifier l'absence de contaminants microbiologiques et chimiques.

Quelles subventions existent pour l’installation d’un récupérateur d'eau de pluie ?

Saviez-vous qu’il existe des subventions pour encourager l'installation de systèmes de récupération d’eau de pluie ? Ces aides financières gouvernementales peuvent réduire votre investissement initial.


Ces mesures visent à promouvoir la conservation de l'eau et à diminuer la dépendance à l'eau potable.

Conclusion

Bien qu’elle soit une ressource naturelle précieuse, l'eau de pluie n’est pas potable en raison de la présence possible de contaminants chimiques et biologiques. 

 

L'utilisation de l'eau de pluie est strictement encadrée par la réglementation française pour protéger la santé publique et l'environnement. Elle doit être correctement traitée et filtrée avant toute utilisation domestique, et le système de récupération doit être vérifié régulièrement.


Pour ceux qui souhaitent adopter cette pratique, il est recommandé de choisir des systèmes de récupération fiables et conformes aux normes. Pour plus de détails sur l'installation d'un récupérateur d'eau de pluie chez vous, prenez contact avec Citerpack ou consultez notre FAQ.

FAQ

L'eau de pluie collectée est-elle considérée comme de l'eau potable pour les animaux ?

En général, l'eau de pluie n'est pas recommandée pour l'abreuvement des animaux. Les mêmes risques de contamination s'y appliquent, donc il est préférable de suivre les mêmes précautions que pour la consommation humaine.

Pourquoi l'eau de pluie n'est-elle pas considérée comme potable ?

L'eau de pluie peut contenir divers polluants récupérés dans l'air et sur les toits. Ces contaminants comprennent des produits chimiques, des métaux lourds et des microorganismes. C’est pourquoi elle n'est pas considérée comme potable.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site créé grâce à La SG

Connexion